Le rachat de crédit, une solution pour éviter le surendettement

A qui s’adresse le regroupement de prêts ?

Les banques spécialisées, qui décideront (ou non) d’émettre un avis favorable, pour accorder un rachat de crédits étudieront le dossier du demandeur.

En premier lieu, elles s’intéresseront à la situation professionnelle du futur emprunteur et en particulier à son contrat de travail.

Ainsi, si vous travaillez en CDI (contrat à durée indérminée), vous aurez plus de chances de faire un rachat de prêts avec trésorerie.  De manière générale, on peut observer que les prêteurs apprécient également les personnes qui sont fonctionnaires ou assimilés.

Le fait d’être propriétaire n’est pas une condition sine qua non, pour voir sa demande aboutir. L’intérêt pour une banque spécialisée sera qu’elle pourra demander une hypothèque sur le bien immobilier afin d’augmenter les garanties. La difficulté est que, le plus souvent, l’immeuble est déjà grevé par une garantie hypothécaire.

Afin de donner plus de poids à son dossier ou lorsque sa situation est précaire, on peut penser à demander à un proche ou une personne de sa famille de se porter caution personnelle. Cela vous permettra de prouver que vous rembourserez bien vos dettes.

Combien coûte un rachat de crédits ?

Il est fondamental de bien comprendre que le regroupement de prêts permet la diminution des mensualités mais qu’en contrepartie, il allonge la durée totale du crédits.

Au final, le coût total du crédits sera donc plus élevé ! C’est un inconvénient que bon nombre de personnes sont prêtes à accepter. En effet, cela leur permet de retrouver un équilibre financier et d’éviter de plonger définitivement dans une situation de surendettement dont les conséquences matérielles sont, comme vous le savez, dramatiques.

Vous pouvez faire seul vos demandes de rachat de prêts mais en faisant appel à un courtier, vous augmenterez vos chances de succès.
En effet, il ne faut pas oublier que les mandaires IOB sont des experts du regroupement de prêts. En tant que professionnels, ils sauront trouver davantages d’arguments pour défendre votre dossier. Par ailleurs, étant donné qu’ils apportent plusieurs clients potentiels, ils augmentent par là-même leur pouvoir de négociation.

Un courtier est dans l’obligation de faire signer un mandat de recherche de capitaux à son futur client. En effet,  une personne qui souhaite qu’un mandataire IOB effectue des démarches en son nom, doit lui donner une autorisation expresse afin que le courtier puisse la représenter. Rassurez-vous cette signature n’implique pas un engagement de votre part. En effet, même si le courtier fait des démarches, tant que celui-ci ne vous proposera pas une offre de rachat de crédits qui vous convienne, vous n’aurez absolument rien à payer.

Il est cependant obligatoire que les frais de courtage, appelés aussi frais de mandat, apparaissent dans le contrat que vous aurez signé. Cela vous évitera d’avoir une mauvaise surprise si vous décidez d’accorder votre confiance à votre mandataire. Ainsi, si la recherhce d’une solution de crédits n’impose pas un paiement ; Le fait d’accepter une offre de rachat de prêts présentée par un courtier vous obligera à régler les frais d’honoraires correspondants.

 

Add Comment